Que deviennent les vêtement que l’on jette ?

La production de vêtement a doublé entre 2000 et 2014.  Si une personne achète désormais 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, elle les conserve cependant moitié moins longtemps. Mais alors, qu’advient-il de ces 100 milliards de vêtements vendus chaque année dans le monde ? Zoom sur le cas français.

Sur 517 000 tonnes de textiles mis en marché en France en 2020, seules 39 % ont été collectées : si une partie de ces vêtements, chaussures et linges de maison est bien entendue portée et utilisée, une autre part reste oubliée dans les placards … ou finie encore dans la poubelle de tout-venant. Ainsi, si 3,7 kg de textiles ont été collectés par personne en 2019, 7,7 kg par personne ont été jetés de leur côté dans la poubelle noire. Cela représente autant de matières brûlées en incinérateur ou enfouies en décharge et à l’origine de pollutions importantes, au lieu d’avoir été réemployées ou partiellement récupérées via des processus de recyclage.

Et dans la salle de bain ?

  • 1/ Accueillez des alternatives écologiques faciles pour vous laver et vous pomponner
  • 2/ Fixez une horloge dans votre salle de bain ou mettez un chrono lorsque vous prenez votre douche
  • 3/ Accordez-vous un bain de manière exceptionnelle, comme si vous vous offriez un cadeau
  • 4/ Fabriquez vos propres cosmétiques vous-même
  • 5/ Choisissez des accessoires de salle de bain durables
  • 6/ Investissez dans un pommeau de douche qui économise l’eau et prenez soin de votre peau par la même occasion
  • 7/ Nettoyez votre salle de bain avec des produits naturels
  • 8/ Si vous refaites votre salle de bain, privilégiez les matériaux et revêtements écologiques, de meilleure qualité
  • 9/ Restez sobre
  • 10/ Inspirez-vous de ces astuces déco pour une salle de bain 100% zéro déchet !

Le Zéro déchet même au travail !

Voici un des petites astuces faciles et rapides à instaurer en milieu professionnel pour initier vers le zéro déchet. Piochez celles qui vous semblent les plus faciles à mettre en place et réservez les autres pour quand votre société sera prête à passer à la vitesse supérieure :

  • Réserver un bac à côté de la photocopieuse pour les papiers à recycler.
  • Recycler les anciens papiers à en-tête inutilisés en bloc-notes.
  • Acheter du papier recyclé pour les impressions (ou tout du moins celles qui ne sortent pas de l’entreprise).
  • Remplacer les gobelets en plastiques à la machine à café par des tasses en faïence et par des verres pour la consommation d’eau aux fontaines.
  • Généraliser les poubelles de tri (papier, PMD, carton et verre)
  • Remplacer les post-it traditionnels par des post-it effaçables, par des « mini » ardoises avec de la pâte à fixer ou encore par des applications informatique.
  • Cesser d’imprimer à outrance et si c’est malgré tout nécessaire s’assurer que ce soit en recto-verso et avec un niveau de gris bas plutôt qu’en couleur.
  • Acheter uniquement des fournitures rechargeables, solides et durables.
  • Installer un séchoir à air pulsé ou un enrouleur en tissu réutilisable pour se sécher les mains dans les toilettes plutôt qu’un distributeur de serviettes en papier.
  • Proposer du papier toilette produit à partir de papier recyclé.
  • S’assurer d’avoir un lieu pour les fumeurs dans lequel sont installées des poubelles spéciales pour les mégots de cigarettes.
  • Installer un mini compost de bureau et utiliser ce compost pour fertiliser les plantes d’intérieur.
  • Changer les ampoules en ampoules led plus économique partout où c’est possible.
  • Contacter toutes les entreprises qui envoient des publicités et catalogues que personne ne lit pour leur signifier que vous y renoncer.
  • S’abonner aux journaux et magazines spécialisés en ligne plutôt que « papier ».
  • Offrir des ateliers thématiques sur le temps de midi pour apprendre aux employés à réaliser leurs produits d’entretien ou de cosmétique zéro déchet.

La liste n’est pas exhaustive mais elle pourra déjà certainement vous mettre sur la bonne voie pour passer enfin au zéro déchet au travail.

Comment faire des courses Zéro déchet ?

  • Acheter en vrac 
  • Privilégier les produits disponibles à la coupe 
  • Acheter la quantité nécessaire à ses besoins : pour éviter le gaspillage alimentaire et faire des économies 
  • Minimiser les emballages recyclables et supprimer les emballages non recyclables qui polluent l’air, les sols, les océans et accélèrent le changement climatique. L’idéal est de refuser les emballages jetables à usage unique en particulier ceux en plastique 
  • Bannir le plastique 
  • Pour ce qui n’est pas disponible en vrac et sans emballage : choisir des produits consignés dans des bocaux en verre ou des bouteilles en verre 
  • Prendre le temps de cuisiner : éviter au maximum les produits préparés ou transformés. C’est bon pour sa santé, l’environnement et ses papilles 
  • S’organiser : pour gagner du temps lors des courses, on peut venir avec sa liste de courses et s’y tenir. On peut aussi préparer à l’avance les menus de la semaine dans un objectif zéro gaspillage 
  • S’équiper en contenants sains, durables, réutilisables et sans plastique, nécessaires pour transporter les courses ou pour conserver les aliments dans sa cuisine zéro déchet. L’objectif est de refuser les contenants jetables et à usage unique du commerçant et de les remplacer par du verre, de l’inox ou du tissu bio : boite en verre, boite inox, sac à vrac, sac à pain…

Astuces cuisine

La cuisine est une des pièces dans laquelle nous produisons le plus de déchets. Le plus gros des déchets sont les emballages et les déchets alimentaires. Il convient donc de supprimer les emballages jetables en achetant en vrac puis de stocker ses aliments dans des bocaux. Pour la conservation des aliments exit le plastique et l’aluminium place à des emballages réutilisables en cire d’abeille, des couvre plat en lin bio ou des boîtes en inox pour conserver sainement ses aliments.

C’est aussi faire la chasse aux ustensiles de cuisine en plastique, souvent nocifs pour notre santé en optant pour des ustensiles durables en bois ou en inox.

Enfin, on composte ses restes alimentaires soit dans un composteur classique en extérieur soit dans un lombricomposteur en intérieur.

89 milliards de bouteilles en plastique vendues par an

Ce nombre fait froid dans le dos. D’autant plus quand on sait que diminuer ce chiffre serait si facile ! En effet, si chacun utilise une gourde tous les jours, ce chiffre serait radicalement diminué. De plus, avoir sa gourde et ne plus acheter de bouteilles d’eau fera du bien au portefeuille! N’hésitez plus, et joignez-vous au mouvement zéro déchet.

5000 milliards de sacs en plastique consommé par an

Les sacs en plastique, l’un des plus gros fléau de notre ère. Ils commencent à être interdits dans certains pays, malheureusement pas dans la majorité du globe. En plus de ne pas être élégant, ils ne sont pas pratiques, ils polluent et prennent une éternité à se dégrader. Il est grand temps de d’agir ! Munissez-vous de votre magnifique sac réutilisable pour aller faire vos courses. Ils sont bien plus beaux que les vulgaires sacs en plastique, et bien plus sympa pour la planète.  

100 milliards d’emballages sont jetés chaque année en France, dont 75.000 tonnes sont des produits cosmétiques

Il est très important de prendre soin de soi en matière d’hygiène et de beauté. Mais à quel prix ? Ces nombres hallucinant pourraient être diminués si nous y mettons tous du nôtre !. Grâce à certains produits simples, vous pouvez créer vos propres cosmétiques. Ils seront naturels et sans conservateur. Anaé propose des pots en verre tels qu’un spray, une pompe ou un petit pot, dans lesquels vous pourrez y mettre vos préparations.