Le changement climatique actuel

Il modifie les interactions entre les espèces et leurs milieux de vie dans les écosystèmes. Pour un réchauffement mondial de 2 à 3°C, les experts prévoient ainsi une augmentation du risque de disparition pour 20 à 30% des espèces animales et végétales.

Un rôle fondamental

La biodiversité joue un rôle fondamental dans la régulation du climat (humidité, température, etc.). Elle contribue aussi à atténuer les effets du changement climatique, en protégeant le littoral de l’érosion, en atténuant l’intensité des crues et des inondations, etc. C’est pourquoi elle est un thème important du plan national d’adaptation au changement climatique.

Selon la Liste rouge, la France…

La France se situe parmi les dix pays abritant le plus grand nombre d’espèces mondialement menacées (soit 1301 espèces), selon la Liste rouge des espèces menacées 2018, et 68% des habitats menacés au niveau européen sont présents en France métropolitaine.

En France métropolitaine, 14% des mammifères, 24% des reptiles, 23% des amphibiens et 32% des oiseaux nicheurs sont menacés de disparition du territoire, tout comme 19% des poissons d’eau douce.

En outre-mer, plus d’un tiers des espèces d’oiseaux de la Réunion sont menacées ou ont déjà disparu. En Guyane, 13% des oiseaux et des poissons sont menacés et 16% des mammifères marin. En Martinique, ce sont 47% des reptiles, 28% des mollusques et 21% des oiseaux qui sont menacés.

Quels sont les services que nous rendent les milieux naturels et les espèces?

Lorsqu’ils sont en bonne santé, les milieux naturels et les espèces nous rendent aussi des services inestimables, par exemple :

  • Les tourbières, les forêts ou encore les océans séquestrent le carbone et contribuent ainsi à lutter contre le changement climatique.
  • Pollinisation, fertilité des sols… certaines espèces, notamment les insectes, nous permettent d’avoir des fruits et légumes dans nos assiettes.
  • Les végétaux, en particulier dans les milieux humides, contribuent à une épuration naturelle de l’eau.
  • Les milieux humides protègent le littoral contre l’érosion, et atténuent l’intensité des risques naturels comme les crues et les inondations.
  • Les milieux naturels et les espaces végétalisés dans les villes structurent nos paysages et sont indispensables à notre bien-être.